25 septembre 2022
« Ericsson List » : en quoi la compétition autour de la 5G encourage la corruption

« Ericsson List » : en quoi la compétition autour de la 5G encourage la corruption

Le projet « Ericsson List » a révélé que le géant des télécommunications a participé à un système de corruption généralisé. Ces dérives s’inscrivent dans un contexte de guerre commerciale.

Selon le projet « Ericsson List », le géant suédois de la téléphonie a commis des infractions en Irak, alors même qu’il négociait avec la justice américaine une issue aux poursuites engagées contre lui pour avoir violé les lois anti-corruption dans d’autres pays. Cette enquête, réalisée par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) et 30 médias partenaires, dont la cellule investigation de Radio France, révèle qu’Ericsson a versé de l’argent a plusieurs acteurs de ce pays afin de maintenir ses activités dans le pays malgré le contexte de guerre.

Pourquoi prendre un tel risque ? Certains experts expliquent cette incohérence par l’importance des enjeux financiers que représente un marché qui pourrait être encore plus concurrentiel avec l’avènement de la nouvelle génération de technologie de téléphonie mobile, connue sous le nom de 5G. Selon Robert Atkinson, fondateur et président de la Fondation pour la technologie de l’information et l’innovation, cette compétition est particulièrement intense sur des marchés en devenir comme le marché irakien.