18 août 2022
Dans « Press Reset », le journaliste américain Jason Schreier dévoile le « côté obscur » de l’industrie du jeu vidéo

Dans « Press Reset », le journaliste américain Jason Schreier dévoile le « côté obscur » de l’industrie du jeu vidéo

Le journaliste américain Jason Schreier a enquêté sur les faillites de grands studios de jeux vidéo américains et les conséquences pour leurs employés. Les résultats de son enquête sont exposés dans un livre, « Press Reset », sorti en France chez Mana Books.

Quatre ans après Du Sang, des larmes et des pixels, le journaliste américain Jason Schreier revient avec un nouveau livre qui analyse avec un oeil critique l’industrie du jeu vidéo : Press Reset, sorti le 3 mars chez Mana Books en France. Après avoir enquêté sur le « crunch » – de très longues périodes de travail typiques de l’industrie vidéoludique -, le journaliste de Bloomberg s’est penché sur les histoires de fermeture de studios de création de jeux vidéo.

Dans son recueil de témoignages, ce spécialiste du secteur gaming raconte les histoires tourmentées des salariés de certains studios de jeux vidéo nord-américains. Plusieurs acteurs majeurs de l’industrie, comme Ubisoft, Quantic Dream ou encore Activision-Blizzard ont été impliqués dans des affaires peu reluisantes : du surmenage, des projets avortés mettant en danger des centaines de contrats de travail ou encore des fermetures de studios travaillant sur des oeuvres qui ne verront jamais le jour.

Les parcours sont différents pour chacun des témoins, mais la conclusion est toujours la même : des licenciements abusifs et une industrie qui se pervertit. Franceinfo a interviewé Jason Schreier, qui nous parle du profond besoin de changement dans l’industrie vidéoludique.