Après les thermostats, les serrures de porte, les caméras de surveillance et bien d’autres, c’est au tour des prises électriques connectées de voir leur sécurité remise en cause.

Les accros des gadgets high-tech pourraient se laisser tenter par une prise de courant intelligente. Du genre qui se connecte à Internet par WiFi et permet de surveiller sa consommation électrique depuis un smartphone, avec statistiques et possibilité d’arrêter automatiquement la prise si le budget est dépassé. Le seul problème, sans surprise, est que ces prises connectées ne sont pas si intelligentes que ça.

L’Internet des « Botnets »

En effet, le cabinet de recherche en sécurité informatique Bitdefender a publié récemment un article dans lequel il détaille des failles de sécurité détectées dans l’une de ces prises. Elles permettent à un attaquant d’en voler les identifiants de connexion, d’en prendre le contrôle à distance, et même de s’en servir pour lancer des attaques contre d’autres systèmes.

La prise en question est fabriquée par l’entreprise taiwanaise Edimax, et son application mobile a été téléchargée plus de 10 000 fois sur le Google Play Store. Bitdefender estime que le danger est réel, et qu’une compromission d’un grand nombre de ces prises pourrait être utilisé pour former un « botnet », un réseau automatisé de cyberattaque.

Lire la suite sur l’Usine Digitale.