L’innovation digitale est au cœur de la transformation des entreprises. Pour répondre aux enjeux et défis liés à l’innovation, le cabinet d’étude Markess a relevé 6 raisons de faire appel au cloud computing.

Quel que soit le métier de l’entreprise, marketing, rh, daf, le digital bouleverse les pratiques et impose de nouvelles façons d’aborder son métier, en externe auprès des clients devenus plus exigeants, mais aussi en interne où les modalités opérationnelles sont révolutionnées par de multiples contraintes : accélération du time-to-market, nouvelles exigences du consommateur ou encore la nécessité de développer de nouveaux modèles de services (e-CRM, marketplace etc.).

Pour accompagner cette nouvelle donne, de plus en plus d’entreprises recourent au cloud computing pour soutenir leurs projets d’innovation. Preuve en est : en 2015, 91 % des décideurs métiers interrogés par Markess ont déjà mis en œuvre des projets digitaux innovants faisant appel à des solutions de cloud computing.

Le coût du cloud : premier facteur de décision

La décision de recourir à ces ressources informatiques ou applicatives à la demande repose sur de nombreux facteurs :

  • Le coût pour 66 % des décideurs : le cloud évite d’investir dans des infrastructures coûteuses qui, par ailleurs, peuvent se révéler complexes à administrer et devenir vite obsolètes d’un point de vue technologique.
  • L’élasticité (42 %) du cloud qui permet de s’adapter aux besoins réels du moment
  • La rapidité d’accès à de nouveaux environnements applicatifs (41 %) ou d’approvisionnement en nouvelles ressources (40 %)
  • Ces facteurs sont aussi étroitement liés aux nouvelles façons d’utiliser et d’accéder aux applications en situation de mobilité (40 %), de travailler en mode collaboratif et de partager des données au sein d’écosystèmes dans des logiques de co-innovation ou de co-production (39 %).
  • Innover (54 %) dans les domaines de la collaboration et des échanges en temps réel
  • A ces raisons, s’ajoutent pour près d’un tiers des décideurs interrogés les autres avantages liés au cloud : accélérer les développements (web, mobile ou applicatifs), stocker sans contraintes de volumes, créer de nouveaux services “disruptifs”, intégrer les composantes du web et de l’internet, etc.

    Au-delà, l’étude réalisée par Markess recense les raisons mises en avant par les décideurs métiers d’utiliser le Cloud computing et s’adapter à l’évolution de l’environnement de l’entreprise :

  • usages liés au web
  • analyse de données structurées et non structurées
  • usages liés aux mobiles
  • répondre aux nouveaux usages liés à l’évolution du poste de travail (BYOD)
  • En synthèse, le cloud computing s’affirme pour les décideurs comme un précieux accélérateur pour négocier le virage de l’innovation dans un environnement chahuté et complexe. Surtout, il redonne la main aux métiers qui peuvent désormais dialoguer avec la DSI pour évaluer les meilleures réponses à apporter aux enjeux de l’innovation.

    Retrouvez l’étude complète enrichie de témoignages sur le hub du cabinet Markess:
    e-Book Cloud Computing & Innovations Digitales : Usages & Tendances Clés